28 mars 2010

Gilles Lipovetsky

Chez Nicolas Bordas, un article qui parle de Gilles Lipovetsky intitulé « Et si la culture-monde avait aussi du bon ? ».

Pour reprendre quelques thèmes évoqués dans l'article, je ne crois pour ma part ni à une fin programmée de la morale, ni à une disparition des questions de classes économiques, ni à la possibilité de se démarquer asymptotiquement de l'hyperconsommation.

Le bon point, c'est que se poser ces questions à l'heure où la confirmation affective est accessible, en particulier via le web quand il consolide et nourrit nos réseaux, nous aide à nous considérer de nouveau comme des êtres multidimensionnels.

1 commentaire:

sylvainulg a dit…

houlaaa ... 'faudra que je relise ça plus tard. C'est trop sophisitiqué pour un lundi matin ...