30 mars 2007

Subversion Repositories (SVN)

Un projet chez SourceForge, un projet chez Google Code, un serveur dans un cagibi distant (remote cagibi), chacun avec un repository Subversion (SVN), le deux premiers avec un accès HTTPS, le troisième en SVN+SSH. But du jeu, arriver à développer avec ou sans Eclipse, sur des postes Mac (Mac OS X) ou Windows (XP), et faire un peu d'intégration pas trop discontinue sur du NetBSD...

Mazette que de temps passé sur la configuration de tout ce petit monde.

2 commentaires:

BenZo a dit…

Que puissance électrique et de place consommé! Que de temps CPU mal utilisé!
As tu pensé à Xensur une machine linux et as virtualisé le tout...
Avec les processeur double coeurs
actuel pour pas cher tu peux te monter une machine qui est capable de hoster plusieurs OS differents. D'où gain de place, d'energie, et optimisation des ressources.
Inconvenient : Il faut du disque et de la RAM !!

On peut meme simuler un cluster, tester une achitecture reseau (pas trop compliqué qd meme, ou alors avec des Quadri coeurs...), faire des enviroments de tests plus proche d'un environnement de prod,...

Jettes-y un oeuil, mais n'oublis pas de le recuperer, car tu auras besoin de tes deux yeux pour la configuration (car c'est un peu ardu...)

David Andriana a dit…

Merci de ce commentaire.

Je suis très favorable à la virtualisation pour les serveurs, le prototypage et l'intégration continue, mais pas trop dès qu'on touche au desktop.

En l'occurrence, les différents postes de dev sont difficilement virtualisables. Ou alors on virtualise aussi les développeurs...

Quant aux repositories SVN, je ne vois pas trop l'intérêt de les virtualiser :-)